Max Stirner-L'Unique et sa propriété (1845)

Max Stirner
L'Unique et sa propriété
Éditions de La Revue Blanche, 1900
Traduction de Henri Lasvignes
 


Je n'ai mis ma cause en rien
PREMIÈRE PARTIE — L'HOMME
I. — Une vie humaine
II. — Hommes des temps anciens et des temps modernes
1.— Les Anciens
2. — Les Modernes
§ 1. — L'Esprit
§ 2. — Les Possédés
Le Spectre
La Félure
§ 3.— La Hiérarchie
3. — Les Hommes libres 
§ 1. — Le Libéralisme politique
§ 2. — Le Libéralisme social
§ 3. — Le Libéralisme humain
DEUXIÈME PARTIE — MOI
I. — La propriété
II. — Le propriétaire
1. — Ma Puissance
2. — Mes Relations
3. — Ma Jouissance personnelle
III. L'Unique
P.V. Stock, Éditeur, 1899
Traduction de R.L. Reclaire
Source: Classiques des sciences sociales
Merci Ba[bel]...
Je n'ai basé ma cause sur rien
Première Partie: L'homme
I. — Une vie d'homme
II. — Les anciens et les modernes
A. — Les anciens
B. — Les modernes
§ 1. — L'Esprit
§ 2. — Les Possédés
Le fantôme
La marotte
§ 3. — La Hiérarchie
C. — Les affranchis
§ 1. — Le Libéralisme politique
§ 2. — Le Libéralisme social
§ 3. — Le Libéralisme humanitaire
Deuxième partie : moi (différé)
I. — La propriété
II. — Le propriétaire
A. — Ma puissance
B — Mes relations
C — Ma jouissance de moi
III. — L'unique